Le Tricyclab: les animations

J’ai maintenant une idée assez précise des animations qui se dérouleront dans mon lab nomade.

Quel type d’animations?

  1. Communication autour de l’existence d’un lieu qu’on donne à connaître dans son périmètre.
  2. Éducation populaire.
  3. Les deux.

Je vois plutôt ça comme des ateliers d’initiation à la fabrication numérique et à l’électronique, donc plutôt 2, mais si partenariat avec un lieu, alors 3.

Quel type de fréquence?

  1. La tournée des grands ducs: faire un arrêt dans chaque endroit.
  2. Cyclique.

Ça dépendra: s’il y a des partenaires (association, fablab en dur…) avec qui construire une continuité, plutôt 2. Sinon, plutôt 1.

Quel public?

  1. Adultes.
  2. Ados.
  3. Enfants.

On va dire 3 en priorité, puis 2, mais avec des activités prévues pour 1.

Et mes conclusions temporaires :

  • s’adresser à un public varié, mais en mettant l’accent sur les enfants et les ados
  • faire connaître et donner un avant-goût de ce qui peut être fait dans un espace de fabrication numérique
  • priorité: éducation populaire en premier, récupération de l’espace public et communication autour de la fabrication numérique en deuxième
  • ne pas se limiter à une démonstration, mais essayer de faire fabriquer…
  • …afin que chacun reparte avec un objet qu’il a fabriqué lui-même
  • animation principale (fabrication numérique) limitée à 4 personnes
  • prévoir deux animations parallèles (jeux, fabrication non numérique) d’une demi-heure chacune pour faire patienter 2 autres groupes de 4 personnes
  • en tout animation d’environ 2-3 heures : 30mn présentation générale + 30-45 mn sur chaque animation

Les animations plus en détail

Une durée totale de 2-3 heures.

30 mn de présentation générale + 3 x 30-45 mn d’atelier (par rotation sur 3 postes differents en rotation) dont les premières 15 mn d’explication

1.) Première demi-heure: présentation des généralités (définition de la fabrication numérique, présentation et démonstrations des différents outils, explication du déroulé de l’atelier…).

L’idée, c’est de sélectionner 3 groupes de 4 enfants, qui feront les ateliers, et d’expliquer au reste du public (les parents entre autres) qu’ils peuvent se connecter à la Ludobox en attendant la fin de l’atelier, s’ils le souhaitent pour s’occuper pendant l’attente.

Pendant cette étape, on lancera aussi l’impression de figurines diverses qui seront prêtes à la fin des 2-3 heures.

2.) L’atelier sera rotatif sur 3 « postes » avec un groupe de 4 à chaque fois.

Pendant que le groupe A fait l’atelier principal (électronique) sur les tablettes autour du tricycle assis sur des tabourets pliables, le groupe B jouera à des jeux de plateau fabriqués à la laser et à l’imprimante 3D et le groupe C fabriquera des objets avec des méthodes de fabrication non numérique (métier à tisser, machine à badges, etc.). Les groupes B et C seront installés sur des tapis de sol ou des nappes de pique-nique.

Puis les groupes interchangeront leurs places jusqu’à ce que les 3 groupes soient passés sur les trois postes.

La seule difficulté sera de gérer les explications (prévues dans le premier quart d’heure de chaque atelier). Il faudra donc calculer un décalage des groupes. Peut-être lancer une vidéo pour le groupe de l’atelier électronique (prévoir un écran ou un ordinateur dans ce cas-là).

3.) À la fin, les enfants devraient pouvoir repartir avec un petit objet (fabriqué par eux-mêmes de péférence): badge, figurine…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *